Accéder au contenu principal

Articles

L'hydrolat de bambou

Le bambou, probablement planté au Sinange par Alexandre de Lalobbe pour limiter les risques d'éboulements vers le vallon grâce à ses rhizomes qui maintiennent les sols, offre de multiples propriétés.   Notons que Mr Bory Latour Marliac, avant d'hybrider des nénuphars rustiques qui firent sa renommée, avait eu pour objectif de créer la plus grande collection de bambous d'Europe dans ses jardins toujours existants au Temple sur Lot , qu'il introduisit des nouvelles variétés qu'il commercialisait, et enfin qu'il exposait ses créations botaniques à l'Exposition Universelle de Paris tout comme notre ancêtre A. de Lalobbe y exposait des tableaux. J'ai appris récemment grâce à Aroma Zone que s ur le  plan écologique , le bambou libère 30% de plus d'oxygène que les arbres feuillus et peut fixer jusqu'à  12 tonnes  de CO 2 /ha/an ( 3 tonnes  pour une forêt de feuillus). J'avais déjà eu l'occasion de cuisiner les pousses de bambous, et j'ai déc
Articles récents

Des Roses de Damas au Sinange

 Il y avait autrefois de très belles roses au Sinange, notre ancêtre Alexandre de Lalobbe, qui s'y installa au début du XXème siècle, en a fait de jolis tableaux.  Ma découverte de la roseraie de Rosa Rosae à Montpezat m'a permis de faire la connaissance de la Reine des roses parfumées, la rose de Damas Rosa Trigintepetala (de Kazanlik), et de constater combien elle se plaît sur les coteaux du Lot.  Le rosiériste Fabien Ducher, qui perpétue une tradition familiale riche de 6 générations de rosiéristes ( Roseraie Ducher ) m'a fourni 20 rosiers que je viens de planter avec amour au Sinange. Après leur avoir creusé des gros trous (merci la pluie venue à point pour amollir la terre !), j'ai jeté quelques poignées d'orties au fond, puis un mélange de compost, de terreau issu du fond du ruisseau du vallon (à découvrir :  mon aventure de la fontaine de Mme Cottin de ce mois de septembre !) et de terre du trou pour enterrer les jeunes plants à racines nues. Puis arrosage

Cette semaine dans "La Vie Economique du Sud-Ouest"

 

Des savons au miel et à la cire, à la rose et à la verveine !

  Avoir l'embarras du choix, quel luxe !  1. Le savon au miel, cire et propolis  Un savon qui contient aussi du beurre de karité, de l'huile de coco, de l'huile d'olive et de tournesol, et pour laver : de la soude caustique ! Un savon utilisant une grande variété des produits de mes ruches ! Qui est donc excellent pour la santé, pour la peau. Ce savon doit sécher 4 semaines avant d'être utilisé. La recette se trouve dans le livre : "Que faire avec mon miel ?" de Raphaëlle Vidaling et Laurent Teisseire. Le Docteur en pharmacie Jean Nicolaÿ, dans son livre "Le grand livre de l'apithérapie", recommande ce savon en cas de mycoses, en raison de la propriété antifongique de la propolis. La cire d'abeilles est hydratante et émolliente, la propolis est un excellent antiseptique, et la cire a des propriétés antibiotiques, cicatrisantes, antioxydantes. Par ailleurs, le beurre de karité est reconnu pour ses propriétés hydratantes, assouplissantes, r

Retour sur le premier atelier du 17 novembre (qui sera refait le 8 décembre : à vos inscriptions !)

  L'atelier en images :  Pour vous inscrire à l'atelier du 8 décembre : appelez le 06 17 98 50 45 ou envoyez un mail à frederiqueblin@gmail.com

Le shampoing solide... à l'ortie !

C'est vraiment formidable de découvrir les trésors qui nous entourent ! Jusqu'à maintenant, je confectionnais mes shampoings solides avec de la poudre de Shikakaï, qui "a des vertus nettoyantes du cuir chevelu tout en rendant les cheveux doux et soyeux. Le Shikakaï est aussi connu pour prévenir les pellicules et favoriser la pousse des cheveux." (Aroma Zone).  Mais j'ai appris hier que la poudre d'ortie avait des propriétés très similaires ! De nombreux sites vantent les mérites de cette "plante miracle" et Aroma Zone la conseille comme ingrédient beauté des cheveux, étant reconnue pour ces propriétés :  "Fortifiant capillaire naturel  : l'ortie piquante apporte les minéraux et vitamines nécessaires pour renforcer les cheveux et leur rendre leur beauté naturelle Aide à  combattre la chute  des cheveux Régule le sébum  pour les cheveux gras et apaise les états pelliculaires" Et le gros avantage c'est que l'ortie... pousse ici au

La presse locale parle des Ateliers du Sinange !

Voilà un premier article paru jeudi 17 novembre dans Le Républicain. De plus, le journaliste est passé durant notre premier Atelier et rédigera un nouvel article ! C'est très encourageant ! Cela permet de faire connaitre les Ateliers, et, alors que je n'avais qu'une seule inscription la veille de l'atelier, d'un coup, ce sont cinq personnes qui sont venues assister à ce premier atelier ! Quelle joie et quelle satisfaction de constater... qu'elles ont apprécié et souhaitent revenir le mois prochain pour le second atelier ! C'est vraiment... enthousiasmant !  Par ailleurs, l'Office de Tourisme de Val de Garonne Agglomération vient de me référencer, ce qui devrait également me donner une plus grande visibilité et faire connaitre les Ateliers. Merci OTVGA ! Exemple d'activité présentée : l'atelier du lundi 21 novembre  Alors en attendant les ateliers de décembre (la maison en pain d'épices, la distillation du Laurier Noble, les savons et shampoin